Danse de grand tétras

Au cœur de la taïga, entre fin avril et début mai, les grands tétras(Tetrao urogallus) choisissent une alcôve discrète où ils tentent de séduire les femelles. Contrairement aux petits diables des tourbières qui s’entendent à plusieurs kilomètres, le chant du mâle est tout en sourdine et aussi discret que l’oiseau imposant. Mais les parades n’en sont pas moins spectaculaires, puisque les mâles pour signaler leur présence aux rivaux mais aussi aux femelles bondissent dans des claquements d’ailes impressionnants.

Parade de male de grand tetras au printemps

Nikon D700, 500mm Vr à f/4, 1/1000s 1600iso.